8ème réunion de la Convention de Lisbonne sur la reconnaissance des études dans l'enseignement supérieur

Current Style: Standard

Accessibility
Date de publication: 
03.07.2019
PDF version

Le siège de l'UNESCO a récemment accueilli à Paris les travaux de la huitième réunion de la Convention de Lisbonne sur la reconnaissance des études supérieures. La Convention de Lisbonne est actuellement ratifiée par 54 États de l'Espace européen de l'enseignement supérieur (EEES) et d'autres régions du monde, la Roumanie étant signataire depuis 1998.

Les travaux de la réunion ont porté sur l'analyse de l'état de mise en œuvre de la Convention en transposant dans le droit national et en développant les outils de reconnaissance, VII sur la reconnaissance des études pour les réfugiés et qui ne peuvent pas fournir de pièces justificatives, ainsi que les relations interrégionales établies dans le cadre des autres conventions de reconnaissance, telles que la Convention de Tokyo pour la région Asie, Addis-Abeba pour l'Afrique et celles pour les États arabes et l'Amérique latine et les Caraïbes.

À l'appui de la mise en œuvre de l'art. En ce qui concerne la reconnaissance des études sur les réfugiés et l’impossibilité de fournir des preuves documentaires, le Conseil de l’Europe a déjà financé un projet mis en œuvre par plusieurs centres ENIC-NARIC, à savoir le Passeport européen des réfugiés, environ 300 documents de ce type sont disponibles pour faciliter la poursuite du études ou emploi de réfugiés sur le marché du travail.

À cette occasion, le Comité a adopté des "Lignes directrices pour les systèmes d’information en ligne en ligne", qui fournissent les éléments minimaux que le centre d’information ENIC devrait contenir, ainsi que le nouveau format du Supplément au diplôme, outil développé par la Convention de Lisbonne et la Déclaration de Bologne. Le nouveau format du supplément au diplôme vise à faciliter la rédaction et la compréhension de ce document scolaire, sans restructurer les informations existantes ni en introduire de nouveaux.

Monitoring the implementation of the Lisbon recognition convention Council of Europe higher educations series no 23

Étiquette: